mercredi 30 novembre 2011

L'électoralisme dangereux de Legault.

Le «chef» de la CAQ, François Legault s'est déclaré contre les péages sur les ponts dans la région de Montréal. Il affirme ne pas vouloir alourdir le fardeau fiscal des Montréalais... Mensonge et mauvaise foi ! Et en plus, mauvais sens des priorités !

Les péages sur les ponts toucheraient en priorités les banlieusards, ceux que François Legault courtise et pense gagner lors des prochaines élections... Les péages seraient pourtant une solution moderne et juste : ils induisent un coût à un comportement qui est nuisible à l'environnement, aux finances publiques et qui aggrave les inégalités...

J'ai écris dans un «papier» précédent: «L'étalement urbain coûte cher à notre société sur tous les plans :
- il gruge nos dernières terres agricoles,
- favorise l'augmentation des gaz à effets de serre,
- affaiblit le lien social et éloigne l'individu des différents réseaux et services (pas fort dans un contexte de vieillissement!)
- multiplie la nécessité de construire des infrastructures lourdes et dispendieuses que nous «léguons» aux autres générations et que nous faisons financer par ceux qui n'en profitent pas directement.

Qui en effet défraie les coûts des aqueducs, de l'électricité et des routes que l'on construit pour les nouvelles banlieues? Certainement pas les acheteurs de ces nouvelles maisons ! Il y a là un enjeu qui touche autant l'intra que l'intergénérationnel
... »

L'étalement urbain est dangereux pour le développement du Québec (et de la planète!), mais François Legault n'en parle pas. Il préfère augmenter les frais de scolarité ET établir des projets-pilote pour introduire davantage le privé en santé... Beau sens des priorités.

Électoralisme bête et dangereux.

8 commentaires:

  1. François Legault joue les Rob Ford ! La banlieue contre les villes !

    RépondreSupprimer
  2. Est-ce que le péage sur un pont de la Rive-Sud est la meilleure façon de faire? Vous avez raison, voisin, ce péage nuirait d'abord et avant tout aux banlieusards. Pourquoi ne pas continuer à augmenter la taxe sur l'essence, question que ça s'applique à tous de façon égale?

    Quant à François Logo, il ne fait aucun doute que le Québec s'apprête à élire un autre premier ministre sans vision et pas seulement en développement urbain...

    Philippe

    RépondreSupprimer
  3. Il faut les deux : augmenter les taxes sur l'essence ET des péages sur tous les ponts... Toutes les villes d'Europe et plusieurs d'Amérique du nord et du sud ont opéré ce nécessaire virage vers les transports collectifs efficaces en ville. Montréal tarde et le Québec est trop corrompu par les bétonnières et les firmes d'ingénieurs pour opérer ce virage...

    RépondreSupprimer
  4. La CAQ a très peu de solutions pour répondre aux vrais enjeux du Québec. Le parti est muet sur l’environnement, les transports, la forêt, l’eau, les familles et les aînés …
    Mr Legault est un opportuniste … sont parti politique est un mirage selon moi !

    RépondreSupprimer
  5. M. Legault est individu dangereux. Je le vois avec ses beaux discours et je ne peux m'empêcher de penser "Changement ! Changement ! On veut du changement ! Quitte à confier au lévrier les leviers du clapier ? N'importe quoi pour les Québécois Pourvu qu'on soit dans l'champ..." (Loco Locass - Super Mario)

    RépondreSupprimer
  6. espere que monsieur Logo vous lise..et qu'il vous réponde...

    RépondreSupprimer