mardi 17 mai 2011

L'américanisation de la France.

L'affaire DSK devient un autre symbole de l'accélération de la nouvelle américanisation de la France.

Vie politique et vie privée sont maintenant fusionnés. Nicolas Sarkozy en est le premier responsable, lui qui a fait un spectacle de sa vie et qui continue de le faire : première à Cannes de La Conquête, un film racontant l'ascension au pouvoir de Sarko, comme Primary Colors racontait celle de Bill Clinton en 1992.

Pendant que la saga DSK se joue (et que celui-ci joue le rôle du salaud), une histoire parallèle émerge, celle de la campagne présidentielle 2012 de Nicolas Sarkozy. Et Carla, en vedette dans le dernier Woody Allen, est enceinte !

LA CONQUÊTE : BANDE-ANNONCE HD - de Xavier... par baryla

3 commentaires:

  1. C'est à Sarko qu'on la doit; sans lui, pas d'Américanisation. La presse française ne dévoile pas les histoires comme celle-ci d'habitude quand il n'y a pas d'arrestation. Les autorités new-yorkaises ne leur ont pas donné le choix, d'autant plus que l'homme a des fonctions internationales et était en tête des sondages pour devenir Président de la République.
    Philippe

    RépondreSupprimer
  2. Quand je pense que DSK aurait pu agresser Angela Merkel...J'en tremble.
    Ici beaucoup de perplexité(excité dedans)devant cet évènement qui parait à peine croyable.
    Et Sarko va nous donner des leçons de morale.Au secours!
    Pascal

    RépondreSupprimer