lundi 30 août 2010

Israël : des acteurs boycottent les colonies.

Je vous parlais récemment de l'émergence d'une cinématographie israélienne qui semble pousser vers la paix. Le milieu du théâtre israélien en a rajouté cette semaine en lançant une pétition dans laquelle ils appellent les acteurs et les compagnies de théâtre à refuser de se produire dans les colonies juives implantées en territoire palestinien.

L'action de ces «artistes pour la paix» est cette fois plus affirmée : il ne s'agit plus de proposer un art qui questionne et soulève les nombreux problèmes moraux de l'occupation et de la guerre. Il s'agit d'envoyer un message clair aux habitants des colonies : la culture israélienne s'offre à vous, mais vous n'êtes pas situés du bon côté de la frontière...

On peut toujours questionner une telle démarche (voir cette rubrique précédente), mais il me semble que cette décision est conforme à la logique du Droit international - l'implantation de civils dans des territoires conquis par la force contrevient à la 4e Convention de Genève - ainsi qu'au simple bon sens politique dans cette région trop souvent kidnappée par la folie religieuse et politique...

Le porte-parole de cette pétition a d'ailleurs affirmé aux médias : «La colonie d'Ariel se trouve en territoire occupé. (...) Les habitants d'Ariel disposent d'excellentes routes et n'ont qu'à s'en servir pour venir nous voir à Tel-Aviv.» Quand on sait combien les colonies et les nombreuses routes de contournement grugent le territoire palestinien, jusqu'à compromettre la continuité territoriale du futur État palestinien, on ne peut que trouver son initiative courageuse et lucide...

Le Maire de la colonie d'Ariel, visé par ce boycott, a condamné cette pétition qui «mélange politique et culture»...  comme ce blogue !

2 commentaires: