lundi 15 août 2011

Le skateboard, le stade, Guy Lafleur et l'urbanisme.

Je tiens à revenir sur une bonne nouvelle, passée inaperçue parce qu'encore inaboutie : Lise Bissonnette a été mandatée pour repenser le Stade olympique, son usage et ses lieux. Et sur le comité figurent des personnes qui suscitent naturellement la confiance du public : entre autres le Maire d'arrondissement Réal Ménard et l'athlète Chantal Petitclerc. On consultera la population et les groupes intéressés cet automne.

J'aimerais formuler les réflexions suivantes, tirées à partir de mon usage personnel du terrain entourant le stade.

Je fais du skateboard depuis plus de 25 ans. Je dis d'ailleurs à mon fils que mon statut au sein de ce sport me donne le droit que s'arrogeait Guy Lafleur au Hockey : pratiquer ce sport «avec PAS d'casque» !

Il faut préserver un espace skatable continu tout autour du Stade et de sa jonction avec le parc Maisonneuve. Chantal Petitclerc étant elle-même une athlète roulante, il y a de l'espoir pour que cette précoccupation soit là. Le Stade a toujours été un lieu important du skateboard. Il y a même des modèles de planches illustrant Big O et les environs du Stade. Le lieu même du Stade et du parc Maisonneuve est régulièrement utilisé par les partisans des sports de roue - vélos inclus !

Il faut donc penser le réaménagement en fonction de la valorisation et de la cohabitation de ces multiples usages. Les skateurs se promènent différemment des cyclistes et des patineurs... Comme skateur, je peux vous dire que notre vision de l'urbanisme et de la fonctionnalité des voies de circulation se pensent dans une recherche de fluidité. Nous avons une expérience et une vision de l'espace entourant le Stade qui mérite d'être préservée.

J'espère que cette préoccupation fera son chemin au sein du groupe mené par Lise Bissonnette. Il serait dommage que l'on rate une rare occasion de corriger un lieu effectivement moche visuellement sans faire disparaître la fluidité de son espace roulant. Comme affirmé dans l'article mis en référence précédemment :

«le skateboard propose une autre perception de la sculpture et de la forme. (...)

Les skateurs ajoutent un jugement mécanique, un jugement par l'expérience, une sorte de compréhension intuitive de ce qu'est la structure architecturale moderne, devenue sculpture sociale.

A cet égard, certains skatepark comme celui de Marseille attirent des pratiquants du monde entier ; celui de Bruxelles, par exemple, est devenu un passage incontournable lors de la visite touristique de la ville
».

J'y crois : par son utilisation du mobilier urbain, le skateboarder inflitre le quotidien le plus intime de la ville, il ne faudrait pas se priver de cette vertu qu'offrent les skateurs. Et tout l'entourage du Stade est depuis longtemps un endroit investi par les Skateurs.


Même les formes du Stade invitent à le prendre d'assaut pour le skater...

Laissez le skate vous inculquer quelques notions d'architecture urbaine !

P.S. Pour ceux que ça intéresse, suivre ce lien.

3 commentaires:

  1. est-ce que Lise Bissonnette est abonnée au Blogue du Voisin...?
    Sinon, quoi faire pour qu'elle lise ce message du Voisin ?
    pépédamour

    RépondreSupprimer