mardi 4 octobre 2011

Appel aux «indignés»: cliquez ici.

De plus en plus de citoyens dans plein de pays choisissent la démonstration collective de colère dans les lieux publics... On les appelle maintenant les «indignés», du nom de ceux qui, en Espagne, ont protesté contre des coupes importantes dans les programmes sociaux pour répondre aux impératifs de marchés financiers pourtant sauvés par les gouvernements lors de la crise financière de 2008...

Les indignés de Wall street font maintenant des p'tits : il y a des manifs de colère à Chicago, Boston, etc.

Et chez nous ? Notre gouvernement national (le Québec est notre nation, non?) est corrompu à l'os et ne veut pas faire le ménage, de peur de compromettre tout le monde, même les innocents! Et nous ne sortons pas encore (assez nombreux) pour que cela secoue quelque peu le confort et l'indifférence des «puissants»...

Nous en sommes encore à nous indigner de notre salon. Vous êtes en colère ? Cliquez ici.

La colère de salon suffira-t-elle pour que Jean Charest se décide à faire le ménage??? (...)

4 commentaires: