jeudi 2 décembre 2010

Wikileaks : un 1er bilan.

J'attire votre attention sur ce papier de Karine Prémont, prof de science po à Grasset et chercheure à Raoul-Dandurand de l'UQÀM. Elle propose un 1er bilan à propos de la méga-fuite orchestrée par Wikileaks ICI.

Extraits :
«En fait, ces fuites — comme la majorité d'entre elles — auront fort probablement l'effet contraire de celui recherché par Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, qui affirme travailler au nom de la transparence et de la responsabilité des gouvernements du monde entier. Habituellement, les fuites ont plutôt pour conséquence de renforcer le secret entourant les discussions de l'équipe décisionnelle et, par le fait même, la prise de décision en politique étrangère.

Tel fut le cas de l'affaire Iran-Contra sous Reagan: pour éviter que ne soit révélée la poursuite du financement des militants Contra malgré les interdictions du Congrès, l'équipe décisionnelle a été réduite de manière substantielle et les décisions ont été prises par un groupe très restreint. La même chose a pu être observée durant la présidence Nixon: les fuites sur les bombardements secrets au Cambodge ont mené le président et son principal conseiller, Henry Kissinger, à prendre seuls les décisions de politique étrangère.

Le renforcement du secret entourant le processus décisionnel est généralement la conséquence la plus importante — et souvent la seule — des fuites liées à la politique étrangère des États-Unis. Les récentes fuites diffusées par WikiLeaks ne devraient pas faire exception.
»

Troublant, n'est-ce pas ?

3 commentaires:

  1. C'est en effet un des problèmes avec le but de Wikileaks. Non seulement la plupart des gens ne savent pas pourquoi ils révèlent ces choses, mais souvent ils n'atteignent pas le but que les gens tentent de comprendre...Quel échec, de mon point de vue. De plus, elles ont peut-être insulté quelques hauts dirigeants, elles sont plus inoffensives à mon avis. Je dois avouer qu'une d'entre elles est plutôt incriminante. Le Président du Yémen aurait menti à son peuple lorsqu'il disait que son pays était responsable des attaques menées contre les groupes terroristes... Oups!
    Philippe

    RépondreSupprimer
  2. Des liens forts intéressants qui vont peut-être ouvrir les yeux du voisin et de son acolyte le joueur de hockey Chris Gratton, lol.
    http://www.france24.com/fr/20101202-focus-pakistan-etre-chretien-en-pays-musulman

    http://www.france24.com/fr/20101202-massacre-toussaint-chretiens-irak-attaque-cathedrale-syriaque-bagdad-accueil-france-

    http://www.france24.com/fr/20101203-2010-12-03-1041-wb-fr-reporters-massacre-chretiens-irak-cathedrale-bagdad-attaque-refugies-france-eric-besson

    http://www.france24.com/fr/20101108-irakiens-france-prient-leurs-morts-tues-lattaque-dune-eglise-bagdad-chretiens

    http://www.france24.com/fr/20101101-valise-cercueil-tragedie-chretiens-irak-syriaques-attaques-terrorisme-bagdad-eglise-catholiques

    Pour plus d'infos sur Chris Gratton:
    http://en.wikipedia.org/wiki/Chris_Gratton

    RépondreSupprimer
  3. le tit smat,
    il y a Graton et Gratton. Parmi les Gratton, il y a Elvis et Chris- un ancien joueur de hockey.
    Je suis un Graton avec un t..
    du prénom de Yves.
    Toi, tu es un anonyme, qui commence par "an "et se termine par "e "...donc: " ane "...sans ¨bonnet d'âne.
    yves graton alias pepedamour

    RépondreSupprimer