mercredi 23 février 2011

Charles Sirois, la coquille vide.

Lors de la 1ère conférence de presse de la Coalition pour l'avenir du Québec, l'accolyte de François Legault, Charles Sirois, se fait poser la question suivante : «Que pensez-vous du projet du gouvernement fédéral de faire une seule Commission des valeurs mobilières, malgré l'opposition du Québec ?»

M. Sirois, qui ne semble pas avoir lu son propre manifeste dans lequel on insiste sur l'importance de réaffirmer notre nationalisme économique et de maintenir des sièges sociaux ou centres de décisions dans ce domaine, répond qu'il n'a pas d'opinion sur le sujet...

Et M. Legault qui voulait évacuer la question nationale du débat... C'est bien parti !

5 commentaires:

  1. M. le Voisin, participerez-vous à l'étude sur les blogueurs politiques évoquée par Marissal sur son propre blogue?
    Philippe

    RépondreSupprimer