mardi 22 mars 2011

Une pensée du quotidien ?

Il est peut-être temps de réfléchir à la pertinence de ce blogue et de proposer un bilan. Lorsque je l'ai lancé, je me suis dis que j'allais chercher à m'extirper du strict événementiel, de l'anecdotique et du superficiel pour offrir à mes (peu nombreux) lecteurs un peu de recul, de perspective, bref, des idées plutôt que des opinions...

Je sais que je n'ai pas toujours réussi et que j'ai moi aussi trop souvent succombé «au bruit» ambiant. Mais il reste que mon ambition demeure, surtout devant les événements qui nous assaillent... Comment offrir une pensée tout en puisant dans le fil de l'actualité ?

(Par exemple, cette semaine, le NPD hésitera à faire tomber le gouvernement Harper parce que celui-ci demeure en avance dans les sondages, que sa caisse électorale est pleine et immensément plus importante que celle de ses adversaires et que le principal champ de bataille canadien - l'Ontario - est en train de passer sous leur emprise... On peut donc dire que nos politiciens fédéraux sont eux aussi aux prises avec cette pensée du court terme qui fait que la nécessaire réflexion, «l'éthique de conviction» selon Max Weber, peut facilement prendre le bord parce qu'elle est trop exigente...

Il est en effet plus téméraire de déclencher des élections, avec moins d'argent en plus, et de chercher à convaincre les électeurs (eux aussi emprisonnés dans la logique des événements «impensés») de la nécessité de freiner ce gouvernement dangereux plutôt que de chercher à lui soutirer quelques concessions pour prolonger sa durée de vie...)

Voyez comment il est difficile de proposer une réflexion originale face aux événements qui défilent... Et comme peu de médias réussissent ce mandat (ne parlons pas de nos politiciens), je me suis dit qu'un simple voisin pouvait contribuer à élever le discours... Je m'aperçois que l'ambition est grande et le mandat lourd.

Mais je ne lâche pas prise et à terme, je continue de croire qu'une pensée puisse émerger de ce discours du quotidien. Peut-être que cela nécessitera quelquefois des pauses plus soutenues quant à la fréquence des interventions ?

Va savoir, comme disait Réjean Ducharme...

6 commentaires:

  1. Mon cher voisin,
    À mon âge vénérable et avec mon caractère impulsif, stie- je ne changerai pas.
    Je sais, j'ai la manie de simplifier les choses et - parfois-de passer à côté de l'essentiel.
    Et ben, voilà.
    Comme tu l'écris - en politique- tes exemples sont flagrants- c'est un monde différent.
    Dans mes mots : " on parle de projets à long terme mais on se fait prendre par le quotidien. "
    Tu as lancé ce Blogue pour discuter et échanger sur de grands thèmes,sur des idées profondes et éviter de débattre du quotidien, de ce qui se passe dans la rue voisine et pas nécessairement dans la rue arabe.
    Tu constates que souvent-sur ton blogue- tu as à échanger à fleur du sol..à être pris à parler du quotidien, de problèmes particuliers plutôt que de grands principes.
    So What, dirait PET .
    Je pense que tu "offres une PENSÉE tout en puisant dans le fil de l'actualité".
    Tu fais bien ta job.
    Je pense- j'vais recevoir des tapes sur la yeule...-que ce sont tes amis, nous, qui ne faisons pas notre job.
    Entre nous, nous disons et répétons:
    " Le Blogue du Voisin : du bonbon."
    MAIS- tous ces étudiants, ces anciens étudiants, tous tes chums..ont le don de pratiquer le silence. On ne participe pas.
    On ne prend pas position, on se faire la boite.
    Il y a malheureusement trop peu de participants sur le blogue du Voisin, dirigé par un jeune prof qu pourrait- facilement- être éditorialiste dans les 2 grands quotidiens de Montréal.
    Lâche pas, t'es bon et on t'aime.
    Pepedamour

    RépondreSupprimer
  2. ps- dans les dernières lignes :

    remplacer: "on se faire la boite "
    par :
    on se ferme la boite.
    yg

    RépondreSupprimer
  3. Ne nous laisse pas tout seul...Il faut être réactif à l'air du comme l'air du temps est radioactif.
    Il faut qu'on te Presse à faire ton Devoir!
    Pascal!

    RépondreSupprimer
  4. L'arrogant est de retour, mouahahaha23 mars 2011 à 23:55

    Ne lâchez pas Jean-Félix, votre blogue est super intéressant. Je comprends qu'il peut parfois être fatiguant d'écrire une chronique à chaque jour sur des aspects différents et pour être ensuite secoués par certains de vos lecteurs comme l'Arrogant, Israeli female defender ou Marc-Olivier Fortin. Toutefois, vos opinions écrites dans vos chroniques sont excellentes, même si je les trouve trop sentimentales et de gauche. Le sentimentalisme est de gauche, la gauche est une maladie dixit Trudelle. Merci pour toutes ses heures passées à vous lire. Je vais me mettre à être triste et je vais surement pleurnicher un peu si vous n'écrivez plus.
    D'ici là, je vais lire le nouveau journal de centre-droit de l'Université Mcgill. Je mets le lien. Peut-être que cela va vous inspirer.
    http://princearthurherald.com/category/politics

    RépondreSupprimer
  5. Vivre dans un monde de brutes ne fait pas de nous tous des brutes...Et si le sentimental c'était l'humain et que l'humain était l'essentiel...
    Je sais c'est du sentimentalisme de gauche et aussi donc un oxymoron.
    Arrogantes salutations ,
    Pascal!

    RépondreSupprimer