jeudi 16 septembre 2010

Le choc des civilisations ?

Je m'amuse en reprenant le titre d'un essai-choc paru en 1993 dans Foreign Affairs : A clash of civilisations ? de Samuel Huntington.

Reste que les médias entretiennent cette lecture d'un choc entre l'Islam et l'Occident :

  • Ce pasteur fou de Floride qui représente à peine 50 disciples est porté par les médias comme le représentant d'une islamophobie latente chez nous... Et cela engendre plusieurs manifestations partout dans le monde musulman, jusqu'en Indonésie...
  • Les imams radicaux qui lancent des fatwas contre les caricaturistes de Mahomet deviennent eux aussi des «vedettes médiatiques» : on les présente par défaut comme des porte-parole de l'Islam, cette religion polymorphe et éclatée que l'on cherche alors à caricaturer ou à diaboliser comme étant uniquement rétrograde et violente...
Il est toujours plus facile de simplifier et de généraliser la réelle complexité des cultures et des phénomènes politiques. Mais il peut devenir dangereux que ce martèlement de l'image de l'Autre en finisse par devenir le prisme à partir duquel on pense... Où est la possible réconciliation si on se met à croire réellement que l'Islam est monochrome, incapable d'exister dans un cadre démocratique et libéral ?

Autre commentaire à propos de cette dérive médiatique :  elle me fait penser à cette fascination qu'ont les médias à l'endroit de ces tireurs fous qui entrent dans nos écoles pour assassiner des victimes aléatoires et innocentes, dans le seul but de devenir une sorte de figure médiatisée...

5 commentaires:

  1. je lis er relis ton texte que je considère comme exceptionnel:
    Ce texte pourrait être celui d'un éditorial dans Le Devoir et - si Pratte se surpasse...- dans La Presse.

    Je sais que je fais rougir le Voisin : je m'en fous pcq il ne faut pas gaspiller des talents du genre qui écrivent des pièces-maitresses qui s'envolent en fumée pcq trop peu de personnes sont à l'écoute.
    yg

    RépondreSupprimer
  2. Je pensais exactement la même chose avant de voir ton commentaire.Lire "le voisin" devient chaque jour plus indispensable et agréable.Seul bémol,le "prisme"nord-américain de la plupart de ses commentaires.Le voisin devrait venir un peu sur le vieux continent et nous entretenir de sujets locaux(loquaces?).Nos éditoriaux sont d'un mièvre et d'un morne...Commente Houellebecq ,cher voisin!
    Pascal!

    RépondreSupprimer
  3. Je ne me suis jamais tapé un Houellebecq, par lequel dois-je commencer ?

    RépondreSupprimer
  4. Moi j'adore ,mais le dernier "la carte et le territoire" est remarquable.Sinon "extension du domaine de la lutte" et bien sur "les particules élémentaires".Le dernier est le plus sobre et pas le plus sombre,avec plein d'humour,de férocité et me semble-t-il de lucidité!Il met en scène l'assassinat sauvage d'un auteur un peu misanthrope ,un certain ...Michel Houellebecq....ça se lit très vite et te changera de Wittgenstein,Rawls et autre Huttington.
    Pascal

    RépondreSupprimer