mardi 1 juin 2010

Les dinosaures de l'Alberta.

La crise diplomatique que vit l'État d'Israël actuellement à cause de son assaut militaire contre une flottille humanitaire a fait dire au 1er ministre israélien que le Canada était l'allié indéfectible de l'État hébreux. La réaction canadienne à cet événement demeure la plus «douce» à ce jour constatée... Le Canada de Harper a même modifié ses pratiques de financement à l'égard des diverses organisations non-gouvernementales en punissant celles qui ont été jugées critiques à l'égard d'Israël. Le gouvernement Harper est allé jusqu'à orchestrer un «coup d'état» à l'organisme Droits et démocratie en y installant un véritable militant de l'expansionisme israélien !

La crise écologique qui sévit dans le Golfe du Mexique démontre tout le danger de l'exploitation pétrolière en haute mer et toute l'inconscience et la folie de maintenir une proximité entre le législateur, celui qui octroie les permis d'exploitation, ceux qui veillent au respect des règles et les entreprises chargées d'exploiter la ressource. On découvre actuellement aux USA combien cette proximité était systématique sous l'administration de G.W. Bush ! En plus, on prend conscience du désastre laissé par cette administration obscurantiste qui a coupé dans la recherche scientifique ainsi que dans les agences de l'État chargées de gérer l'exploitation pétrolière en haute mer.

Ces deux événements de l'actualité illustrent très bien où se situe le Canada, ce pays dirigé par des dinosaures qui soutiennent aveuglement le radicalisme et l'unilatéralisme israélien en plus de reproduire EN RETARD les recettes inquiétantes et orwelliennes de l'ère Bush-Cheney qui nous ont légué un véritable désastre !

P.S. La monnaie royale canadienne vient de sortir un dollar à l'effigie d'un dinosaure... voyez le lien avec le titre ?

3 commentaires:

  1. je croyais que les us et coutumes du pays ne permettaient pas de sortir un dollar à l'effigie d'un premier ministre en devoir...
    yg

    RépondreSupprimer
  2. les dinosaures des Nations Unies...

    Le conseil de sécurité des Nations Unies a demandé une enquête "impartiale" sur l'assaut israelien contre une flottille humanitaire.
    Résultats:
    après 12 heures de discussion, les 15 membres du Comité ont décidé d'une déclaration non contraignante, après brassage de merde entre Wolff des USA,le représentant d'Israel en face de BanKi-moon...
    Une gang d'enculeurs de mouches...
    yg

    RépondreSupprimer