vendredi 9 avril 2010

Gainsbourg, vie héroïque.

Serge Gainsbourg (Eric Elmosnino) et Brigitte Bardot (Laetitia Casta)
J'ai vu Gainsbourg, vie héroïque et je demeure perplexe. Celui qui joue Gainsbourg (Éric Elmosnino) a la gueule parfaite, on se prend même à le confondre avec le vrai ! La construction du récit et la direction artistique sont originales, mêlant dessins animés et présence de marionnettes géantes, mais les ruptures de ton occasionnées par ces audaces stylistiques ne sont pas toujours réussies, ce qui fait que le film en souffre. 

La présence d'une marionnette géante, sorte de double plus assumé de Gainsbourg (est-ce Gainsbarre ou une simple évocation de sa chanson Dr Jekill and M. Hyde?) est appéciée, mais les transitions entre ces scènes et le reste du récit sont décalées. L'idée de confier le rôle de Boris Vian à Philippe Katerine (il m'énerve !) m'a dérangé. Vian n'est ni ressemblant ni inspirant ! Par contre Laetitia Casta en Bardot, ça marche (ouf !).

Bref, le film n'est pas une réussite sur toute la ligne et dans le genre, Dédé à travers les brumes est bien meilleur (avec sûrement moins de moyens !). Le réalisateur de Dédé..., JP Duval, entrecoupait lui aussi son film de dessins animés - et il l'a fait avant Joann Sfar, réal de Gainsbourg... - mais ces passages étaient magnifiquement bien intégrés, mieux assumés. 

Reste que plusieurs scènes de Gainsbourg... me resteront en mémoire, ce qui veut sans doute dire que le film a des qualités réelles.

2 commentaires: