lundi 12 avril 2010

Médecine existentielle.

Un article du New York times annonce le «retour contrôlé» des drogues hallucinogènes dans le traitement de patients atteints du cancer, d'anxiété, de troubles comportementaux, de dépressions graves et de stress post-traumatiques. Il ne s'agirait pas de réhabiliter Timothy Leary, le «père du LSD», mais plutôt de traiter certains malades de façon à améliorer leur état d'esprit, leur bien-être ainsi que leur capacité à faire face aux autres traitements médicaux.

Plusieurs études ont démontré l'efficacité relative de cette nouvelle médecine où les patients affirment avoir vécu une des expériences les plus significatives de leur existence. Plusieurs semblent avoir ressenti une amélioration durable de leur état d'esprit et les scientifiques comparent le traitement à la psilocybin (substance tirée du champignon magique) à une expérience spirituelle d'envergure ou encore aux bienfaits de la méditation : comme si la science donnait la main à la spiritualité.

Alors pépé, ça va pas ? Un petit peu de champignon magique dans ta tisane ?

1 commentaire: